Venir et se déplacer sur La Méditerranée à vélo

Que vous soyez à vélo, à pied, en voiture, en autocar, en train, en bateau ou en avion, retrouvez toutes les bonnes informations pour accéder facilement à La Méditerranée à vélo !

Les continuités avec l’Italie et l’Espagne (au-delà du réseau Pirinexus où le parcours n’est adapté que pour les pratiques VTTistes) ne sont pas encore suffisamment aménagées pour une pratique confortable et tout public. 
Pour un accès depuis l’Espagne, il est conseillé de débarquer en train à Figueres pour gravir les Pyrénées et rallier Le Perthus, point de départ officiel de l’itinéraire.


Depuis / vers l’Italie, il est vivement déconseillé de longer la vallée de la Roya (Col de Tende) fortement sinistrée suite à la tempête Alex de 2020. Suite à cette catastrophe naturelle, la ligne ferroviaire subit des travaux de renforcement, et de fait la liaison en train n’est plus directe. La ligne de train entre Vintimille et Cuneo étant en travaux, il est conseillé de poursuivre son trajet en direction de San Remo et de suivre des itinéraires en projet jusqu’à Cuneo pour poursuivre à travers la Plaine du Pô. 
Pour planifier votre périple au-delà sur l’EuroVelo 8, rendez-vous sur le site européen.
 

Venir à vélo depuis un autre itinéraire

La Méditerranée à vélo croise de nombreuses autres véloroutes tout au long de son parcours. 
Voici les principales connexions pour préparer un itinéraire en boucle(s) 100% véloroutes :

  • ViaRhôna - section commune entre Beaucaire et Sète
  • Canal des Deux Mers à vélo - section commune entre Argeliers  et Sète
  • la V81 (piémont pyrénéen) - connexion au Barcarès
  • la V84 - connexion à Béziers
  • Pirinexus - connexion au Boulou et Le Perthus 

L’itinéraire traverse les principales villes du Sud de la France : 


Pour les villes de Narbonne, Béziers, Cannes et Nice, l’accès à vélo est possible directement depuis les centres-villes.  

En venant de Perpignan ou de Montpellier, voici les distances et les temps de parcours à vélo pour accéder à l'itinéraire : 

  • Perpignan (Centre médical des Berges de la Têt) à Sainte-Marie-la-mer : 13.5 km 
  • Montpellier St-Roch à Palavas les flots : 13.7 km
  • Montpellier Gare Sud de France à Carnon : 10.6 km

Marseille et Avignon ne sont pas connectées à l’itinéraire par des voies cyclables sécurisées mais sont très proches des points d’entrée de l’itinéraire : Cavaillon et Tarascon depuis Avignon, et Meyrargues (proche d'Aix-en-Provence) depuis Marseille.

Vous pouvez également : 

Venir en train + vélo

De nombreuses gares se situent sur ou à proximité de l’itinéraire. Embarquez et débarquez en toute simplicité selon vos besoins. 

Avant d’aller plus loin : 

Bon à savoir : 

Sur le réseau régional ferroviaire, le transport des vélos est gratuit. Néanmoins, il est possible de se voir refuser l'accès au train en cas de surfréquentation :

Nouveauté SNCF sur l'itinéraire à proximité de Tarascon

Cet été, les Régions Auvergne Rhône Alpes et Provence Alpes Côte d’Azur vous transportent sur la ViaRhôna. Du 3 juillet au 19 septembre, profitez de 2 TER supplémentaires par jour les week-ends et jours fériés offrant 25 places garanties pour les vélos, avec une réservation obligatoire de 3€ par vélo. Il est donc possible de quitter La Méditerranée à vélo à Tarascon et de prendre le train à Avignon en direction de Lyon en étant certains d'avoir une place disponible dans le TER. Vous pouvez réserver sur le site SNCF TER Auvergne-Rhône-Alpes. Cette offre existe seulement dans le sens Sud-Nord pour l'instant (depuis Avignon en direction de Lyon).

Nouveauté proposée par La ViaRhôna, itinéraire partagé entre Beaucaire et Sète avec La Méditerranée à vélo

Un service de navettes avec les autocars Palisse a été mis en place : il est possible ainsi à certaines dates de l'été de remonter avec son vélo en direction de Lyon depuis Le-Grau-du-Roi, les Saintes-Maries-de-la-Mer, ou La Grande-Motte, pour la somme de 59€ sur réservation.

  • De nombreux services TGV offrent un accès longue-distance depuis la vallée du Rhône, la Suisse ou encore l’Espagne.

Les conseils “cyclo” :  

  • Sur le site Oui SNCF, si vous souhaitez réserver un billet avec transport d’un vélo non démonté, ne cochez pas la case “vélo non démonté” auquel cas les trains TER régionaux - qui acceptent les vélos non démontés à bord (hors heures de pointe) - n’apparaîtront pas dans les résultats …  
  • D’après le blog Un monde à vélo : Sur certaines lignes TGV, il est parfois possible de réserver en ligne une place pour le vélo dans un sens (souvent dans la direction nord-sud), mais pas dans l’autre. Cependant, il semblerait que ces emplacements vélo soient quand même réservables en gare ou par téléphone. N’hésitez pas à vous renseigner !

Accès en TGV : 

Il est possible d’accéder à La Méditerranée à vélo en TGV avec son vélo démonté depuis Lyon, Grenoble, Chambéry, Toulouse, Genève, Barcelone ou encore Bruxelles.

À lire : Comment transporter son vélo dans un train ? 

Ne sont acceptés gratuitement à bord que les vélos démontés et rangés dans une housse de dimensions maximales 120 x 90 cm. La réservation n’est pas nécessaire hormis pour les trains OUIGO, pour lesquels il est demandé l’ajout d’un bagage supplémentaire pour 5€ au moment de l’achat ou 10€ s’il est ajouté par la suite.
Il est possible de voyager avec son vélo non démonté et de réserver un espace vélo dédié pour 10€ dans certains trains TGV INOUI. 
Les carrioles ne sont pas acceptées. Prévoyez des sacoches facilement détachables.

Accès en TER : 

Voici les principales gares de l’offre ferroviaire régionale qui desservent l’itinéraire :  Perpignan, Toulouse, Narbonne, Béziers, Montpellier, Nîmes, Avignon, Lyon, Marseille, Tarascon, Cavaillon, Manosque, Draguignan, Cannes et Nice.

Comment transporter son vélo ? 

Les sites d’achat de billets de trains en ligne proposent une option gratuite « + un vélo » dans le menu de recherche.
Il est alors possible d’opter pour « un vélo non plié ou non démonté (non disponible en 1ère classe) ou « un vélo plié ou démonté rangé dans une housse ».
Les conditions d’embarquement des vélos à bord des trains varient selon les régions, pensez à regarder les conditions :

Accès en Intercités 

L’itinéraire est accessible depuis Bordeaux, avec la ligne Intercités Bordeaux - Marseille, desservant Narbonne, Béziers, Sète et Montpellier. 

La ligne Intercité de nuit Paris - Perpignan - Cerbère permet également de relier l’itinéraire en réduisant considérablement les risques de conflit concernant l’emport des vélos. 

Des espaces vélos réservables sont disponibles à bord de certains INTERCITÉS. Lorsque vous achetez un billet, l’option place vélo est disponible à partir de 5€ à bord des INTERCITÉS. La réservation pour votre vélo devra obligatoirement être effectuée au moment de l’achat de votre billet de train.

Le conseil “cyclo” : Les intercités sont parfois à réservation obligatoire. Au moment de votre réservation de billet, vérifiez que le picto vélo apparaît afin de pouvoir embarquer en toute tranquillité. Attention, le nombre de places dédiées aux vélos est limité dans les trains, pensez à venir en avance. Éviter au maximum les heures d'affluence sur certaines lignes. 

Venir en car + vélo

Pour retrouver les lignes de car qui permettent de rejoindre l’itinéraire n’hésitez pas à télécharger le livret d’accès.

En Région Sud

Les vélos sont tolérés en soute et placés par le voyageur dans la limite des places disponibles, avec réservation sur les seules lignes Express Régionales. Lorsque le vélo est emballé dans une housse il est considéré comme un bagage et le transport coûte 6.50€ dans les LER.
Le transport des vélos est autorisé en soute dans la limite des places disponibles. Seule la ligne 15 Avignon – Apt est équipée d’un rack à vélos 8 places.

Retrouvez le plan du réseau Région Sud

Le conseil “cyclo” : Arrivez en avant et prévoyez également des tendeurs et des élastiques pour bloquer les freins.

En Région Occitanie

Le réseau d’autocars liO de la Région Occitanie n’indique pas de précision quant au transport des vélos en soute. Seul le département de L’Hérault précise une limite de 2 vélos en soute sur l’ensemble de ses lignes de bus à plancher haut. En effet, les autocars à plancher bas ne disposent pas de soutes et donc sont inaccessibles aux vélos.

Depuis la France et l’étranger 

L’accès longue-distance est proposé par de nombreuses compagnies privées qui desservent la plupart des villes traversées par l’itinéraire :  

Renseignez vous en ligne pour connaître les modalités de transport des vélos non démontés.
 

Venir en voiture

Pour parcourir La Méditerranée à vélo en toute sérénité, une voiture équipée d’un porte-vélos est un moyen sûr et pragmatique pour gagner facilement votre point de départ. 
Si vous venez de loin, l’accès en voiture à La Méditerranée à vélo peut se faire aisément grâce au maillage autoroutier dense autour de l’itinéraire. 

Principales autoroutes (de l’Ouest à l’Est) :

  • De Barcelone à Perpignan : A9
  • De Bordeaux à Perpignan : A62 puis A61
  • De Toulouse à Narbonne : A61
  • De Lyon à Montpellier : A7 puis A9
  • De Lyon à Cavaillon : A7
  • D’Aix - Marseille à Cavaillon : A7
  • D’Aix - Marseille à Manosque : A51
  • D’Aix - Marseille à Draguignan, Nice : A8
  • De Toulon à Nice : A8
  • De Grenoble à Nice : A7 puis A8

Une fois sur place, plusieurs solutions de stationnement s’offrent à vous :

  • Vous partez à la journée, optez pour un parking aux abords d’une section en voie verte (le parking d’une ancienne gare par exemple), une rue ou un parking du centre ville non loin de votre point de départ réel sur l’itinéraire.
  • Vous partez plusieurs jours, un parking payant couvert fera votre affaire. Les renseignements sont à prendre à l’office de tourisme ou à la mairie.
  • Autre solution pragmatique : si vous venez de loin, vous dormirez peut-être chez un hébergeur du réseau Accueil Vélo. Peut-être propose-t-il ce service ou acceptera-t-il de vous rendre ce service en échange d’une deuxième nuit passée dans son établissement à votre retour ?

Dans tous les cas, pensez à vous assurer de la bonne réputation du secteur de stationnement auprès des habitants et à ne rien laisser de visible dans votre voiture.

Venir en avion

Depuis l’étranger, vous pouvez rejoindre La Méditerranée à vélo en avion. 

Comment faire ?

Le voyage en avion est accessible avec son vélo, à condition que celui-ci soit plié et rangé dans une housse adéquate. 
Les conditions de voyage sont sujettes à des variations selon les compagnies aériennes (poids, dimensions, réservations, etc.)
Pensez bien à consulter les sites des compagnies qui vous concernent. 
Ici retrouvez les conditions d’Air France 

Où atterrir ? 

Voici les principaux aéroports à proximité de l’itinéraire :

Et ensuite ?

Une fois arrivé à l’aéroport de destination, rejoignez l’itinéraire en train, car, ou taxi qui pourra transporter votre équipement.